Économie : Les réserves de change de l'Algérie en chute libre
Économie : Les réserves de change de l'Algérie en chute libre

Les réserves de change de l’Algérie sont en chute libre du fait de la baisse du cours du pétrole sur les marchés mondiaux, amorcée depuis deux années environ, et qui a frappé de plein fouet l’économie algérienne essentiellement bâtie sur la rente pétrolière.

Ainsi, les réserves de change de l’Algérie ont à 121,9 milliard de dollars à la fin septembre 2016, alors qu’elles étaient à 129 milliards de dollars à la fin juin 2016, soit une perte de 7,1 milliards de dollars en à peine 4 mois, selon ce qu’a indiqué ce 26 septembre Mohamed Loukal, gouverneur de la Banque d’Algérie.

À la fin de l’année 2015, les réserves de change de l’Algérie étaient à 144,1 milliards de dollars, a encore indiqué le gouverneur de la Banque d’Algérie qui s’exprimait devant la commission des finances et du budget de l’APN, dans le cadre de l’examen du projet de loi des finances 2017.

Cette annonce intervient alors que le gouvernement prévoit de faire passer le texte du projet de loi des finances 2017 avec une prévision à la hausse des prix du pétrole sur les marchés mondiaux, ces derniers se sont stabilisés autour de 50 dollars le baril en cette fin d’année 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE