Le FFS dénonce l'empêchement du rassemblement des syndicats devant l'APN
Le FFS dénonce l'empêchement du rassemblement des syndicats devant l'APN

Le FFS (Front des forces socialistes) a dénoncé ce dimanche 27 novembre dans un communiqué publié sur son site web « l’arrestation de plusieurs syndicalistes venus protester pacifiquement devant le siège de l’Assemblée Populaire Nationale contre le projet de loi relative à la retraite ». 

En effet, plusieurs syndicalistes avaient été interpellés aujourd’hui dès la matinée dans plusieurs endroits de la capitale, alors qu’un important dispositif de sécurité était déployé devant le siège de l’APN et ses alentours, où les syndicats devaient tenir aujourd’hui un rassemblement pour protester contre la réforme des retraites.

« en guise de solidarité avec les syndicats, les parlementaires du FFS, qui ont pris part au rassemblement de l’intersyndicale, se sont retirés de la séance plénière consacrée au débat de ce projet de loi, jugeant que les conditions permettant de discuter un projet aussi important ne sont pas réunies » et qu’ « une délégation du FFS conduite par le chef du groupe parlementaire, Chafaa Bouaiche a été dépêchée pour s’enquérir de la situation des personnes interpellées et exiger leur libération » a également annoncé le plus vieux parti de l’opposition dans son communiqué, appelant à la libération de  » plusieurs manifestants (qui) ont été interpellés et conduits dans plusieurs commissariats de la capitale.

LAISSER UN COMMENTAIRE