Prêt de l'Algérie au FMI : Graves accusations de Louisa Hanoune
Prêt de l'Algérie au FMI : Graves accusations de Louisa Hanoune

La gouvernement algérien vient d’être éclaboussé par un nouveau scandale, qui concerne la somme de cinq milliards de dollars qui aurait été prêtée par l’Algérie au FMI en 2012.

En effet, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) Louisa Hanoune, a tiré à boulets rouges sur le gouvernement, en l’accusant purement et simplement de n’avoir jamais fait le prêt de cinq milliards de dollars au FMI. «Si les experts du FMI ayant visité le parlement algérien, il y a peu, nient avoir reçu un prêt de la part des autorités algériennes en 2012, qu’on nous explique alors où est passé cet argent ?» s’est-elle interrogée tout en pointant du doigt le silence assourdissant des autorités qui refusent de commenter sur la question.

La cheffe du PT a évoqué un « énième scandale » , en exigeant que ce prêt soit immédiatement annulé, expliquant qu’il serait possible que la procédure entamée en 2012 n’ait pas encore abouti et que le FMI n’ait pas encore encaissé la somme de cinq milliards de dollars.

Rappelons que le ministère des finances avait annoncé en 2012 l’octroi par l’Algérie d’un prêt de cinq milliards de dollars au FMI, pour l’aider à renflouer ses caisses afin de faire face à la crise économique qui avait commencé en 2008 suite à l’affaire dite « Madoff ».

LAISSER UN COMMENTAIRE