Une violente altercation a éclaté hier mardi 29 novembre au sein de l’APN entre le chef du groupe FLN, Mohamed Djemei, et Larbi ould Khlifa, président de l’APN.

L’altercation aurait éclaté lorsque Mohamed Djemei, chef du groupe parlementaire du FLN, a demandé la parole pour introduire un point d’ordre, selon ce qu’ont affirmé des députés présents sur place cités par le quotidien en ligne TSA. Le président de l’APN, Larbi Ould Khlifa, aurait accédé à la demande de Mohamed Djemei avant de lui retirer la parole, estimant qu’il ne s’agissait pas d’un point d’ordre et refusant d’inscrire son intervention au PV de la séance en tant que tel, ont rapporté les mêmes sources.

« Mohamed Larbi Ould Khelifa lui a rappelé qu’il ne s’agissait pas d’un point d’ordre. Ce qui n’est pas faux. Il lui a coupé la parole et lui a dit qu’il refusait de l’inscrire au PV en tant que tel » ont déclaré les sources précédemment citées, ajoutant que le chef du groupe FLN aurait envoyé un message écrit sur un bout de papier au président de l’APN, que ce dernier aurait déchiré  » de manière ostentatoire « , ce qui a poussé le chef du groupe FLN et quelques députés à quitter la séance.

LAISSER UN COMMENTAIRE