Yuri Berchiche, le joueur de Real Sociedad, né de père Kabyle et mère espagnole, a été sollicité par la fédération algérienne de Football pour intégrer l’équipe nationale.

Le joueur qui livre une très bonne performance avec le Real Sociedad, a décliné l’invitation de la FAF de pour porter et défendre les couleurs des fennecs « Mes parents se sont connus en Allemagne et se sont mariés à Mallorque. L’Algérie ne représente pas grand chose pour moi » a t-il déclaré aux journalistes du Mundo Deportivo.

« Mon père est né en Algérie mais vit à Sempere (près de Valence) depuis qu’il est enfant. Quand je suis né il a insisté pour que je puisse avoir un passeport français », explique Yuri Berchiche Izeta, natif de Zaraust dans le pays basque espagnol. « Le passeport algérien ? Je vais vous dire quelque chose que peu savent. J’étais en vacances avec ma petite amie quand j’ai reçu un appel de l’adjoint de l’équipe nationale algérienne (NDLR : Yazid Mansouri). C’est Cadamuro qui lui avait donné mon numéro. Il m’a demandé si je souhaitais jouer pour l’Algérie. Je l’ai remercié pour l’intérêt mais j’ai dis non car je ne me sens pas Algérien. Je ne sais pas si j’ai eu tort, car la Coupe du Monde 2018 est très proche et n’importe quel joueur aimerait la jouer. Mais j’ai dis ce que je pensais. Je ne parle pas français et je viens d’une autre culture» Explique Yuri Berchiche dans d’autres déclarations accordées à El Diario Vasco.

Pour rappel, Yuri Berchiche a été sollicité par Yazid Mansouri l’été dernier pour rejoindre la sélection algérienne, le latéral gauche de la Real Sociedad, Yuri Berchiche (26 ans) a décliné la proposition de rejoindre les Fennecs.

LAISSER UN COMMENTAIRE