L’annonce de la mort de l’icône de la chanson kabyle, Kheloui Lounès, a drainé une foule énorme au Centre-Hospitalo-Universitaire (CHU) Nedir Mohammed de Tizi Ouzou, pour faire leurs derniers adieux au regretté chanteur. 

Le décès de Kheloui Lounès est survenu ce jeudi matin dans ledit CHU, à l’âge 66 ans. Le défunt a été hospitalisé suite à son atteinte d’une fibrose des poumons. Au préalable, son état de santé s’est visiblement dégradé au moment où sa famille et son entourage s’apprêtaient à le transporter dans un hôpital étranger pour une transplantation pulmonaire.

Peu après l’annonce de sa mort, des dizaines de ses amoureux ont investi l’esplanade de la morgue du CHU, ils sont venus rendre un dernier hommage à l’un des derniers anciens précurseurs de la chanson kabyle. Un climat de tristesse enveloppait la Capitale du Djurdjura suite à l’annonce de cette nouvelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE