Les services de sécurité continuent à traquer les adeptes du courant d'El Ahmadiya !
Les services de sécurité continuent à traquer les adeptes du courant d'El Ahmadiya !

Après le démantèlement d’une cellule composée de vingt personnes du courant Ahmadite en octobre dernier, les services de sécurité de la wilaya de Skikda ont procédé à l’arrestation de trois autres personnes qui appartiennent à ce même courant religieux, pendant la semaine précédente.

Après leur présentation devant le juge d’instruction près le tribunal d’El Harrouch (Skikda), celui-ci les a placées sous contrôle judiciaire pour avoir pratiqué des activités non conformes à l’agenda du ministère des affaires religieuses et des waqfs, nous apprennent des sources médiatiques.

Les croyances des adeptes du courant Ahmadite sont considérées comme hérétiques et déviantes des principes de l’islam pratiqué en Algérie, et par beaucoup de théologiens du sunnisme et du chiisme. Ce courant religieux, dérivé de l’Islam, compte environs 10 millions de fidèles à travers le monde.

Au préalable, le ministre des Affaires religieuses et des waqfs a jugé utile de suivre l’agenda tracé par son département pour éviter de suivre des courants et aptitudes religieuses « étrangers » aux principes cultuels algériens.

LAISSER UN COMMENTAIRE