Audiovisuel : Plus de trente chaînes privées suspendues
Audiovisuel : Plus de trente chaînes privées suspendues

Plus de trente chaînes de télévision privées pourraient être prochainement suspendues en Algérie, a affirmé lundi 21 novembre le ministre de la communication Hamid Grine.

En effet, le ministre de la communication Hamid Grine a fait savoir que seules 10 chaînes de télévision privées seront agréées par l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) sur les 53 qui existent actuellement en Algérie. Plus d’une trentaine de télévisions privées risquent par conséquent d’être fermées et interdites de diffusion dans le pays.

Le ministre a également précisé qu’un cahier de charge spécifique pour chaque chaîne est en préparation au niveau de son département pour qu’elle soient agréées par l’ARAV, il n’a par ailleurs pas précisé les raisons qui ont poussé les autorités concernées à limiter au nombre de dix les chaînes qui seront agréées.

Il est à rappeler que seules cinq télévisions privées disposent actuellement d’un agrément, alors que les 48 restantes fonctionnent en tant que bureaux de droit étranger, une situation imposée par l’absence d’un cadre juridique précis lors de l’ouverture du champ audiovisuel au secteur privé en 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE