L'ARAV dénonce le fanatisme religieux qui menace la télévision algérienne
L'ARAV dénonce le fanatisme religieux qui menace la télévision algérienne

Les prêches portant le fond de discours religieux obscurantistes tendent à prendre d’assaut la télévision algérienne. L’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel (ARAV) met en garde les chaînes de télévision.

L’ARAV a dénoncé la montée des discours religieux dans les contenus d’information diffusés sur les écrans des télévisions algériennes, dans un communiqué rendu public.

Ainsi, l’ARAV recommande aux chaînes de télévision « d’observer une vigilance à toute épreuve pour bannir l’intolérance et la haine dans la diffusion des programmes locaux ou d’importation, susceptibles de semer et d’alimenter toute forme de radicalisme » .

L’Autorité dénonce ainsi « fatwas décrétées par des prédicateurs autoproclamés, sans formation adaptée à leur action et à leur responsabilité, souvent mal intentionnés » et constate que « le paysage audiovisuel dans le domaine religieux donne à voir des dérives obscurantistes, à entendre des discours dont la violence incite à l’instabilité, à la discorde et à la fracture sociales, ce qui représente un réel danger pour notre pays » rajoute le même communiqué.

L’ARAV qui interpelle d’une manière globale les institutions audiovisuelles, met en garde celles-ci « sous peine de sanctions » .

LAISSER UN COMMENTAIRE