Une jeune femme et son acolyte ont été arrêtés à Alger pour usurpation de fonction et escroquerie.
Une jeune femme et son acolyte ont été arrêtés à Alger pour usurpation de fonction et escroquerie.

Une jeune femme et son acolyte ont été arrêtés par la Brigade de recherches de la Gendarmerie nationale de Chéraga (Alger) pour usurpation de fonction et escroquerie.

La femme est âgée de 38 ans, et repris de justice, s’identifiait comme étant un cadre supérieur travaillant au ministère des Affaires étrangères, et a dérobé la somme de 260 millions de centimes à une femme propriétaire d’un magasin de mobilier de luxe situé à Chéraga.

Pour embrouiller les pistes des enquêteurs, la femme change fréquemment de numéro de téléphone et de lieu de résidence, pour éviter d’être repérée par les services de sécurité.

Cette femme de 38 ans ne se trouve pas à sa première tentative, du moment qu’elle a déjà escroqué un bon nombre de personnes, en utilisant toujours le même moyen pour se tirer de tout embarras.

Ce n’est qu’après que la propriétaire du magasin sus-citée a déposé une plainte faisant l’objet d’escroquerie par une femme trentenaire que la Gendarmerie nationale a retrouvé la femme recherchée. Les éléments de la gendarmerie ont « appréhendé la prévenue à son domicile sis à la wilaya de Blida. L’opération de perquisition a permis la saisie et la récupération du mobilier volé à la victime » nous apprend l’agence officielle APS.

Concernant son complice qui est chauffeur de taxi et âgé de 35 ans, il a été arrêté pour avoir collaborer dans l’escroquerie, en collectant l’argent dérobé.

LAISSER UN COMMENTAIRE