Des élèves d'une école primaire d'Azeffoun empêchés de partir à l'école
Des élèves d'une école primaire d'Azeffoun empêchés de partir à l'école

Les parents d’élèves du village Tidmimine, dans la commune d’Azeffoun, expriment leur mécontentement face à la situation pénible que subissent leurs enfants à l’école primaire Larbi Said.

Le comité du village Tidmimine alerte les autorités locales pour se pencher sur le cas de ses élèves. La situation qui prévaut ladite école primaire a suscité la colère de ce comité de village qui déclare « le plus aberrant est celui qui a trait au plan pédagogique » .

« La suppression du poste (d’enseignant, ndlr) de langue arabe a comme conséquence l’affectation d’un seul enseignant pour deux niveaux différents dans une même classe (4e AP et 5e AP), un cas inédit et en violation de la législation scolaire en vigueur » rajoute t-ils.

Le manque d’un deuxième poste budgétaire d’enseignant en langue arabe irrite les parents d’élèves de ce village, qui ont décidé de ne pas décamper de leur position jusqu’à ce que leurs préoccupations légitimes soient résolues.

LAISSER UN COMMENTAIRE