Le RCD de Béjaïa appelle à protester contre la politique d'austérité ce 5 novembre 2016
Le RCD de Béjaïa appelle à protester contre la politique d'austérité ce 5 novembre 2016

Suite aux mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la politique d’austérité, et qui ont déjà été à l’origine de l’annulation et du blocage de nombreux projets structurants dans plusieurs wilayas, le bureau régional du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) de Béjaïa appelle à une marche de protestation pour le 5 novembre prochain à partir de l’esplanade de la maison de la culture Taous Amrouche.

Les changements controversés qui sont opérés dans le secteur économique par le gouvernement qui fait « payer la facture de ses errements durant plus d’une quinzaine d’années aux citoyens et en particulier les plus faibles d’entre nous ; c’est-à-dire les salariés, les chômeurs, les jeunes et les personnes sans revenu » n’ont pas laissé indifférent le parti de Mohcine Belabbes. A travers un communiqué rendu public, le RCD de Béjaïa pointe de l’index des mesures comme « les augmentations sur tous les produits et services durant l’année passée, les taxes sur les carburants et l’électricité ainsi que sur tous les produits de consommation courante en portant la TVA à des seuils supérieurs » qui ont toutefois conduit à la dévaluation du dinar et à « l’annulation de projets socio-économiques régionaux pour garder intact le train de vie de la clientèle du pouvoir« . 

C’est dans cette optique que le RCD appelle à une mobilisation énergique pour « dénoncer » des mesures qui pourraient mener la région, et tout le pays, vers une impasse, notamment sur le plan social et politique. Le RCD de Béjaïa a appellé la population à se mobiliser pour le 5 novembre prochain , tout en tenant à saluer « la mobilisation et l’engagement dans les luttes des travailleurs à travers leurs syndicats pour le maintien des droits et les nombreuses protestations citoyennes contre les mauvaises conditions de vie qui font honneur à notre wilaya » peut-on lire dans ledit communiqué.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE