Bgayet (Béjaïa) : la route nationale N12 fermée par les travailleurs chinois
Bgayet (Béjaïa) : la route nationale N12 fermée par les travailleurs chinois

Le phénomène des fermetures de routes à Bgayet (Béjaia) est devenu une routine quotidienne pour les citoyens de la région. Il ne se passe pas un jour sans qu’une route nationale ou wilayale soit fermée par des villageois en colère qui veulent faire entendre leurs voix, et les travailleurs chinois l’ont bien compris et appris à le faire.

En effet, les travailleurs Chinois du groupe sino-algérien CCRC-SAPTA chargé des travaux de la pénétrante qui reliera la ville de Béjaïa à l’autoroute Est-ouest, ont fermé la route nationale Numéro 12 au niveau d’Ibourassen pour revendiquer le paiement de leurs salaires retardés depuis huit (8) mois.

La réouverture de la route nationale reliant Béjaia à Alger n’était possible qu’après l’intervention des autorités locales qui ont promis d’œuvrer  pour le règlement de la situation des employés contestataires.

Par ailleurs, la livraison de la première tranche de la pénétrante autoroutière Ahnif-Ouzellaguen, sur 50 kilomètres, risque d’avoir un retard de plusieurs mois «La livraison de la première tranche de 50 km (Bouira-Ouzellaguen) de la pénétrante autoroutière devant relier le port de Béjaïa à l’autoroute Est-Ouest risque d’être retardée de plusieurs mois, selon ce que nous avons constaté sur le site, avant-hier. Elle ne sera jamais livrée dans les normes, avant la fin du premier semestre de l’année 2017, vu la lenteur des travaux», a indiqué M. Mimouni président de la commission aménagement du territoire et transport de l’APW de Béjaïa.

LAISSER UN COMMENTAIRE