L'ex-wali de Tizi Ouzou, Brahim Merad (à droite), a honoré l'ambassadeur turc pour sa visite à la capitale du Djurdjura / Crédit photo : Algérie1
L'ex-wali de Tizi Ouzou, Brahim Merad (à droite), a honoré l'ambassadeur turc pour sa visite à la capitale du Djurdjura / Crédit photo : Algérie1

A l’occasion d’une visite effectuée à Tizi Ouzou, l’ambassadeur turc, Mehmet Poroy, a abordé une discussion élargie sur divers sujets avec les autorités locales. enseignement

Dans une entrevue réalisée entre les deux parties, l’ambassadeur turc à sollicité les autorités algériennes à encourager les investisseurs de son pays qui se sentent de plus en plus intéressés par l’atmosphère de l’investissement en Algérie. Se montrant enthousiaste sur le climat des affaires des deux pays, M.Poroy estime que « pour les hommes d’affaires turcs, il y a un climat d’investissement très positif, sans oublier le côté humain qui est également favorable à ce partenariat et encourageant pour nos hommes d’affaires, en raison des ressemblances culturelles entre les deux pays » a-ton appris.

Les deux parties se sont penché sur ce sujet tout en abordant les projets structurants en cours de réalisation dans la Capitale du Djurdjura, et qui sont confiés à des sociétés truques. A l’instar de la pénétrante à l’autoroute Est-Ouset ainsi que le nouveau stade de Tizi Ouzou d’une capacité de 50 000 places.

L’ambassadeur hôte des autorités locales a rendu une visite à l’Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou (UMMTO) où il a rencontré les responsables de l’établissement. L’occasion a été donnée aux deux parties d’engager une discussion sur une éventuelle intégration de l’enseignement des langue et culture turques au sein de cette université.

1 COMMENTAIRE

  1. Il est arrogant le mec. A t il envisagé l’apprentissage de la langue berbère en Turquie ? C’est aux investisseurs d’apprendre la langue dans les pays où ils opèrent et pas l’inverse. De toutes les façons, il n y aura déja plus d’argent sous peu en Algérie. La question risque donc de ne plus se poser dans les deux sens.

LAISSER UN COMMENTAIRE