Le prix du village le plus propre de Kabylie revient à Boumessaoud
Le prix du village le plus propre de Kabylie revient à Boumessaoud

Le lauréat de la 4ème édition du prix Rabah Aissat du village le plus propre, organisé par l’Assemblée Populaire de la Wilaya de Tizi Ouzou (APW/TO), est le village de Boumessaoud.

Le village natal du monument de la chanson kabyle Cherif Kheddam est honoré par « le prix du village le plus propre » organisé par l’APW de Tizi-Ouzou à l’issue d’une compétition qui a duré plusieurs mois avec 73 villages concurrents.

Une commission composée d’élus à l’APW, de représentants d’associations et de membres des comités des villages ayant déjà remporté ce prix a 3 villages sur les 73 qui étaient en lice lors de cette édition 2016 du concours du village le plus propre. Ainsi, le village Boumessaoud de la commune d’Imesouhal (Daïra Iferhounene) arrive en tête du podium, suivi du village Aourir Ouzemour de la commune d’Aïn El Hemmam (2eme) et du village Bouaoune de la commune et d’At Yedjar (Idjar) en 3ème position.

Une somme de 8 millions de dinars a été décernée au village Boumessaoud qui devient ainsi le village le plus propre de cette année en Kabylie.

L’objectif principal de ce prix est de sensibiliser les habitants des villages quant à la préservation de l’environnement de leurs localités. « La dégradation de l’environnement, les pollutions diverses de l’eau, de l’air, des sols, la destruction de la biodiversité, l’urbanisation intensive… ont des répercussions graves sur la santé humaine. Pour cela, une prise de conscience de la population de la wilaya est nécessaire pour améliorer la situation et redonner à notre wilaya son label de propreté » lit-on sur le site de l’APW.

Cet objectif se concrétise d’année en année, avec l’augmentation du nombre des villages participants, qui es passé de 32 villages en 2013 à 73 villages en 2016.

Pour rappel, l’édition précédente a été remportée par le village Timizar (Commune Sidi Mensour).

LAISSER UN COMMENTAIRE