Des images très rares du chanteur engagé assassiné un 25 juin 1998, Matoub Lounès, ont refait surface sur la toile. 

Une vidéo publiée récemment montre le rebelle Matoub lounès en train de chanter dans un mariage kabyle en 1996. Le chanteur bien-aimé des kabyles a fait preuve de modestie et de gentillesse, comme à son habitude, et a interprété un duo avec la mariée, qui n’était autre que la chanteuse kabyle Malika Yami.

Matoub Lounès reste une idole très largement populaire plus de 18 ans après son assassinat un certain 25 juin 1998. Il est aimé par une très large frange de la société, en Kabylie comme ailleurs, et demeure pour beaucoup un symbole de lutte sociale et identitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE