Appelé à comparaître auprès du tribunal de Béjaïa aujourd’hui, Yanis Adjlia a reçu un important élan de solidarité du collectif citoyen de soutien à ce militant associatif.

Ce militant à l’espoir déraisonnable qui préside l’Association pour la défense des droits des consommateurs (Adic) et le comité de son quartier appelé CNS, est en litige avec le Président de l’APC de Béjaïa et l’administration locale.

Il est accusé d’avoir porté atteinte à l’ordre public en « incitant à l’attroupement » à deux reprises. Connaissant la situation morbide des libertés démocratiques, particulièrement la liberté d’expression, l’administration locale continue à tracasser toute voix qui s’élève à son encontre.

+D’INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE