Dans un reportage qu’a réalisé la chaîne de télévision Dzair TV, les transporteurs qui occupent la gare routière de Oued Aissi (Tizi Ouzou) ainsi que les voyageurs se sont plaint de la situation dans laquelle a sombré cette dernière.

L’insécurité, le manque d’hygiène et l’absence d’infrastructures, comme les sanitaires et les commerces, sont tous des éléments qui menacent les centaines de voyageurs exploitant ce qui reste des services de ladite station. Un citoyen affirme même, sur cette vidéo, que le gérant de la station a plié bagages, livrant ainsi cette gare à son sort.

Les transporteurs et les citoyen(ne)s ayant recours aux services de cette gare routière lancent un cri de détresse aux autorités concernées pour réhabiliter les services dont jouit cette station depuis son ouverture, notamment, en sécurisant les lieux pour mettre fin aux agressions physiques quotidiennes, aux maladies que peut provoquer l’absence totale de l’hygiène. C’est dans ce genre de situation que le citoyen recourt généralement à la justice informelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE