Fermeture de la RN 26 : le wali de Béjaia accuse le MAK
Fermeture de la RN 26 : le wali de Béjaia accuse le MAK

Les demandeurs de logements à Akbou ont fermé la Route nationale 26 pour protester contre le report de l’affichage des listes des bénéficiaires des 573 logements. 

L’affichage de la liste en question, annoncé pour le mercredi dernier, a été reporté pour demain mardi 22 novembre, mais le wali Ould-Salah Zitouni, a instruit les autorités locales de la reporter une nouvelle fois, probablement par crainte de ne pas satisfaire les 8000 demandeurs, a indiqué une source citée par le quotidien en ligne TSA.

Les centaines de protestataires akbouciens sont allés fermer le siège de leur daïra dans la matinée d’aujourd’hui, et ont ensuite fermé la RN 26 pour attirer l’attention des autorités concernées.

Le wali de Béjaia, dans une réaction à cette contestation, a accusé deux militants du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) d’avoir provoqué cette protestation. Selon la même source, « les services de sécurité ont été saisis par le wali pour arrêter les deux militants, mais ils ont refusé« .

3 Commentaires

    • Mais non ils ont trouvé un point de fixation et un exutoire a leur incompétences, à leur echecs, à leur incapacités à redresser leur bled : le MAK… Jadis ils cachait leur crimes, leur assassinats derrières le FIS et les islamistes et maintenant ils volent, ils pillent, ils agissent en maffieux et des qu’il y a des révoltes, c’est le MAK qui derrière cela…. et le comble c’est qu’il y a des medias sans scrupule et sans professionalisme comme ce site qui passent leur temps à propager cette propagande du régime algérien…

  1. Le MAK n’est pas tombé du ciel.C’est le résultat de la politique criminelle d’arabisation des kabyles et l’échec des politiques kabyles algérianistes qui ont réussi l’échec,qui a donné naissance au MAK,mouvement de libération de la Kabylie.Etre contre le projet du MAK pour un kabyle,c’est être complice d’une façon ou d’une autre de ce génocide identitaire que subie la nation kabyle.La Kabylie n’est pas une « région » mais un pays,les kabyles ne sont pas une population mais un peuple et une nation à part entière.Nier cette réalité sociologique et politique c’est faire preuve de cécité politique et d’irresponsabilité stratégique.C’est la politique « d’effacement et d’accouplement » avec l’Algérie menée par les élites politiques kabyles,qui a lamentablement échoué face à un Etat archaïque,despotique et anti-amazigh. Bref un Etat autiste,arrogant,sourd et aveugle devant les revendications identitaires et linguistiques des kabyles.

LAISSER UN COMMENTAIRE