Loi des finances 2017 : l'APN a tranché
Loi des finances 2017 : l'APN a tranché

Le projet de loi des finances 2017 a été adopté aujourd’hui sans surprise par l’APN, après que la majorité des députés siégeant à cette assemblée ont voté « oui » pour ce projet qui a suscité des débats très chauds entre les différents acteurs de la scène politique.

En effet, les réquisitoires dressés par les différents députés de l’opposition lors des journées de débat sur le projet de loi des finances 2017 n’auront pas suffi pour faire reculer le gouvernement, appuyé par la majorité dont disposent le FLN et le RND à l’APN.

Aussitôt le verdict de l’APN tombé, les députés du FFS, du PT et du parti El Adala ont improvisé un sit-in devant le siège de l’assemblée, brandissant des pancartes dénonçant « l’appauvrissement du peuple » à travers « l’augmentation des taxes ».

« les députés de la majorité ont été corrompus par le gouvernement qui a bien voulu préserver une partie de la prime de départ au lieu de la supprimer au vu de la conjoncture économique difficile » a déclaré Hassan Laribi, député d’El Adala, cité par TSA. « Ils ont accepté d’étouffer le peuple en échange d’une prime de 120 millions de centimes » a-t-il ajouté.

Le Front des forces socialistes (FFS) a pour sa part dénoncé le projet de loi des finances 2017 et ses députés ont décidé de boycotter la séance de vote d’aujourd’hui. « les barrons ont des entrées au gouvernement, ils sont au gouvernement et ils risquent de devenir tout le gouvernement » a dénoncé ce parti dans une déclaration rendue publique, dans laquelle il accuse également le gouvernement de vouloir « faire payer les Algériens et épargner les barrons ».

LAISSER UN COMMENTAIRE