Des appels à la baptisation de la bibliolthèque nationale du nom de Hocine Aït Ahmed
Des appels à la baptisation de la bibliolthèque nationale du nom de Hocine Aït Ahmed

L’avocat et militant des droits de l’Homme Mokrane Aït Larbi, a interpellé le chef de l’État pour baptiser la bibliothèque nationale du nom de Hocine Aït Ahmed, l’un des précurseurs de l’opposition algérienne. 

Le célébrissime avocat algérien a porté en avant cet appel afin d’immortaliser le nom de la figure emblématique du mouvement national avant et après la guerre de libération. « Le nom de ce grand militant mérite d’être inscrit en lettres d’or sur la façade de la Bibliothèque nationale. Cela n’empêche en aucun cas de baptiser de son nom des rues et des boulevards dans les différentes régions du pays. C’est le minimum que doit faire l’Algérie indépendante pour l’immortaliser » a déclaré Mokrane Aït Larbi au quotidien El Watan.

Cette initiative ne saura déplaire, tant que des masses innombrables ont battue le pavé le jour de son enterrement à At Ahmed, son village natal sis dans la daïra d’Aïn El Hammam. D’autant plus qu’une pétition numérique a été lancée sur le web dans le but de conforter et de propulser cet appel.

Par ailleurs, plusieurs rues, boulevards et établissements publics ont été baptisés du nom du principal fondateur du Front des Forces Socialistes (FFS) depuis sa disparition un certain 23 décembre 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE