Un nouveau dérapage d'Air Algérie suscite la colère des passagers
Un nouveau dérapage d'Air Algérie suscite la colère des passagers

Un nouveau dérapage de la part de la compagnie aérienne Air Algérie a suscité la colère de dizaines de passagers qui ont été forcés, hier, à attendre le décollage de leur avion sans que la compagnie aérienne ne prenne la peine de s’expliquer sur les motifs du retard accusé.

En effet, les passagers d’un vol de la compagnie Air Algérie qui devait décoller de l’aéroport international Houari Boumediène d’Alger à destination de Milan en Italie, se sont retrouvés forcés d’attendre le décollage de leur appareil pendant deux heures; sans que les responsables d’Air Algérie ne prennent la peine de leur expliquer les motifs de ce retard ou de s’en excuser.

Le décollage de l’appareil, qui était prévu hier 26 octobre à 10h30, a ainsi accusé un retard de deux heures qui n’a nullement été annoncé par la compagnie comme l’exigent les usages. Vers 11h30, les passages sont invités à monter dans les bus qui les conduisent au pied de l’appareil à bord duquel ils devaient embarquer. À peine arrivés devant les passerelles d’embarquement, les passagers sont invités à remonter dans les bus qui les reconduisent à la salle d’embarquement, au motif que l’appareil « n’était pas encore prêt ». Les passagers ont dû attendre 90 minutes supplémentaires avant de pouvoir enfin prendre leur vol.

Ce nouveau dérapage d’Air Algérie a vivement été dénoncé par les passagers qui reprochent à la compagnie aérienne le non-respect de ses engagement et son manque de considération vis-à-vis de ses clients, d’autant plus que nombre de ces derniers ont été pénalisés par ce retard qui les a obligés à annuler des rendez-vous importants et autres agendas d’affaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE