Dans une émission de Echourouk TV animée par le journaliste Khaled Drarni, le ministre des Affaires religieuses et des waqfs avait fait part de sa vision sur de nombreuses questions encore épineuses en Algérie, comme la Laïcité, ou encore le projet de la Grande Mosquée d’Alger.

Dans une intervention sur la Laïcité et la gestion des mosquées en Algérie, le ministre se proclame comme étant « Laïc » et a étalé ensuite tout un argumentaire sur la nécessité de construire « une mosquée d’un milliard d’euros. »

La mise en oeuvre du projet de la Grande Mosquée d’Alger a soulevé une large vague de contestation dans la société civile et chez une certaine frange de la classe politique. En ces temps de vaches maigres, il est évident que toute aventure avec les dépenses de l’Etat ne ferra que détériorer la santé économique et sociale du pays.

« Pourquoi construire une mosquée avec 1 milliard d’euros ? »  Pour ce ministre, « l’Algérie a besoin d’une mosquée à 1 milliard d’euros » parce que « elle n’est pas protégée au niveau des institutions religieuses ». Cet argumentaire tient en référence la sécurisation des institutions religieuses des pays limitrophes.

Pour rappel, il existe en Algérie plus de 20 000 mosquées en 2015. Ne serait-ce pas suffisant pour « protéger » l’agenda religieux du pays ?

LAISSER UN COMMENTAIRE