Le premier ministre Abdelmalek Sellal est revenu hier dans une autre déclaration insolite sur l’état « chaotique » des cimetières en Algérie.

En effet, le premier ministre a soulevé hier le problème de la dégradation des cimetières algériens lors de sa réunion avec les walis, en les appelant à mettre en place une stratégie en vue de mettre fin à l’état « chaotique » des domaines des morts dans leurs wilayas.

Comme de coutume, Abdelmalek Sellal a une nouvelle fois profité de l’occasion pour lancer une phrase insolite, à l’image de celles qu’on lui connaît déjà. « S’il vous-plaît, jetez moi à la mer et ne m’enterrez pas ici » a-t-il lancé.

LAISSER UN COMMENTAIRE