Le débat sur l’immigration et l’intégration des étrangers en France a de tout temps été un débat passionné. C’est l’un des sujets qui constitue un marqueur de taille des clivages droite-gauche avec ses deux extrêmes. 

La droite est l’extrême droite n’hésitent plus désormais à s’attaquer frontalement à l’immigration. Manque de chance pour les étrangers, le président français pense également qu’il y a trop d’immigrés en France (Ce qui n’est pas vraiment le cas  si l’on compare aux autres pays de l’OCDE, la proportion des étrangers en France n’est que de 12,4%, loin des pays qui dépassent les 28% d’étrangers)

Revenant donc aux quelques propositions des candidats à la primaire de droite pour les élections de 2017.

Le regroupement familial 

Le regroupement familial est la possibilité pour l’étranger vivant en France, ayant un logement décent et des ressources suffisantes, de faire venir son conjoint et ses enfants mineurs en France. Nicolas Sarkozy propose sa suspension, les autres candidats proposent le durcissement de ses conditions.

Cet objectif porterait atteinte au droit des immigrés, légalement établis en France, à leur droit à la vie privée et familiale. 

Aide médicale de l’Etat (AME),

C’est l’assurance maladie dont disposent les sans-papiers vivant en France depuis + de 3 mois.

Sarkozy propose sa suppression et son remplacement par une couverture limitée aux situations d’urgence. Même chose pour Juppé qui remplace le mot supprimer par réformer. NKM fait preuve d’un brin d’humanisme en proposant la prise en charge des soins de prophylaxie (prévention, des enfants et adolescents)

Cette proposition porte atteinte au droit à la santé que la France est obligée de respecter. Elle incitera les étrangers à renoncer aux soins, y compris ceux qui parmi eux sont porteurs de maladies contagieuses, ce qui constitue un risque pour la santé publique. 

Prestations sociales

Ce sont les différentes aides sociales dont bénéficient les français et les étrangers en situation régulière (Aide au logement, Revenu de solidarités, Allocation Adulte Handicapé, Solidarité Personnes Âgées, Réduction Transport…Etc. )

Sarkozy veut exiger un délai de 5 ans de résidence en France pour pouvoir en bénéficier. Fillon propose 2 ans, Juppé veut juste harmoniser le système.

Il s’agit d’une proposition discriminatoire à l’égard de certains immigrés. Les étrangers cotisent au même titre que les français, qui ne doivent pas attendre 5 ans pour en bénéficier. 

Voter un quota d’immigrés pouvant entrer en France chaque année 

Tous les candidats veulent instaurer un plafond du nombre d’immigrés à accueillir en France (étudiant, salariés, regroupement familial…). Cette proposition n’a pas été retenue dans la loi du 7 mars 2016.

Il n’est pas possible d’instaurer un système de quota sur l’immigration familial sans porter atteinte au droit au respect de la vie privée et familiale. 

Conclusion :

La droite s’est durci plus que jamais.

Kabylie-News en partenariat avec le site ETRANGERS.INFO 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE