Une prime de 2 500 euros pour les «Harragas» en France
Une prime de 2 500 euros pour les «Harragas» en France

Une nouvelle proposition du gouvernement français prévoyant d’augmenter la prime accordée aux migrants qui accepteront de rentrer dans leurs pays d’origine volontairement dans le cadre du démantèlement de la «Jungle» de Calais.

Une prime exceptionnelle de 2500 euros valable que jusqu’à la fin de l’année pourra être assortie d’une d’aide sur place pour la réinsertion socio-professionnelle des partants «Le gouvernement a temporairement décidé de porter à 2500 euros le montant maximum d’aide au retour pour les étrangers (hors Union européenne ou pays dispensé de visas) acceptant de renter volontairement dans leur pays», a indiqué Didier Leschi, le directeur général de l’Ofii (Office français d’immigration et d’intégration), cité par Le journal français Le Parisien.

Les Harragas algériens représentent un taux élevé des migrants clandestins et seront directement concernés par cette nouvelle mesure les incitant à rentrer volontairement.

Selon l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures de l’U.E. (Frontex), dans son rapport sur les mouvements migratoires de l’année 2015 «le nombre de migrants clandestins algériens arrêtés aux frontières de l’Union Européenne durant l’année 2015 s’établit à 15.587.», un nombre qui classe l’Algérie 10éme pays émetteurs de migrants clandestins vers l’Europe dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE