Visas Schengen : l'ambassade de France réagit aux rumeurs de malversation
Visas Schengen : l'ambassade de France réagit aux rumeurs de malversation

Suite aux rumeurs de malversation au sein de TLS contact qui ont circulé dans les jours précédents, l’ambassade de France en Algérie a décidé de sortir de son silence et de s’exprimer sur ce sujet qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux. 

« Ces rumeurs de malversations et de non-transmission par TLS Contact de certains dossiers aux différents consulats généraux, propagées à la suite d’un SMS abusivement attribué au chef du service des visas du consulat général de France à Oran, sont parfaitement fausses » a déclaré l’ambassade dans un communiqué.

L’ambassade de France précise que toutes les demandes de visa qui sont adressées à TLS contact sont systématiquement transmises au consulat général concerné.  Les vérifications des dossiers des personnes ayant essuyé un refus ont démontré que les demandes avaient bien été traitées par le consulat général concerné, qui leur avait opposé un refus en toute connaissance de cause, sur la base de la réglementation en vigueur, précise encore l’ambassade de France.

« les consulats des États membres de l’espace Schengen, en application de l’article 20 – alinéa 3 du Code communautaire des Visas, n’apposent plus de cachet dans les passeports depuis le 20 novembre 2015, date à laquelle le VIS (Système d’information Schengen) est devenu pleinement opérationnel dans toutes les régions du monde », a encore assuré l’ambassade française.

Rappelons que des rumeurs ont largement circulé sur les réseaux sociaux ainsi que dans certains médias pendant les jours précédents, elles faisaient état de pratiques douteuses au sein de TLS contact et accusaient ce prestataire de ne pas transmettre certains dossiers de demandes de visas aux consulats généraux concernés.

LAISSER UN COMMENTAIRE