Issad Rebrab dans la stature présidentielle
Issad Rebrab dans la stature présidentielle

A l’inverse de son pays, où il est mis à l’écart par le pouvoir en place. Issad Rebrab suscite l’intérêt des décideurs au niveau international, qui tentent de séduire l’homme d’affaire pour plus d’investissements dans leurs pays.

Lire : Cevital investit 1 milliard de dollars dans un mégaprojet à Béjaïa

En effet, après le président français François Hollande qui l’a reçu à l’Élysée en 2014, c’est le président brésilien Michel Temer ainsi que le ministre de l’Agriculture, Blairo Maggi, pour des projets d’investissements dans l’élevage et l’agro-alimentaire, mardi 08 novembre.

Lire plus : L’Amérique latine, nouveau marché d’Issad Rebrab

Issad Rebrab envisage des projets d’investissements d’une grande envergure en Amérique latine et le gouvernement brésilien semble intéressé en lui accordant le privilège de s’entretenir directement avec le président brésilien.

Lire également : Issad Rebrab s’attaque au marché asiatique : Cevital investira 195 millions d’Euros au Sri Lanka

L’homme le plus riche d’Algérie et du Maghreb avec la neuvième plus grosse fortune d’Afrique se trouve orienté vers d’autres pays que le sien. Une stratégie compréhensible si l’on sait l’acharnement du gouvernement algérien contre lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE