Al Hoceima est plongée dans un climat de consternation après le décès du marchand de poisson Mohcine Fikri
Al Hoceima est plongée dans un climat de consternation après le décès du marchand de poisson Mohcine Fikri

La ville Marocaine d’Alhoceima était plongée dans un climat de consternation pendant la nuit du 28 octobre après que les habitants aient appris la mort tragique d’un marchand de poisson, dénommé Mohcine Fikri.

Les faits remontent au moment où les autorités locales ont saisi 500 Kg de poisson à ce jeune de 31 ans, vers la sortie du port, sous prétexte que cette marchandise n’avait pas été déclarée. Le poisson a été, ensuite, jeté dans un camion de ramassage d’ordures.

Etant donné que le commerce du poisson était l’unique moyen qui permit au jeune Mohcine de nourrir sa famille, il s’est précipité dans le camion pour ramasser ladite marchandise et n’avait, malheureusement, pas eu le temps d’en sortir lorsque le broyeur d’ordures a été mis en marche.

Par ailleurs, des sources concordantes rapportent que le jeune Mohcine Fikri s’est jeté volontairement dans le camion-broyeur de ramassage d’ordures, et évoquent une thèse de suicide. Pendant ce temps, le site électronique Le Desk, qui cite l’agence marocaine MAP, rapporte que « les autorités locales affirment que la destruction avait été ordonnée par le parquet général« . Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du décès.

Un rassemblement de protestation et de soutien à la famille du défunt s’est tenu au lendemain de sa mort.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE