Un missile balistique de longue portée tiré vers la Mecque
Un missile balistique de longue portée tiré vers la Mecque

Les Houthis, les rebelles chiites au Yémen, attaqués par la coalition arabe commandée par l’Arabie Saoudite, ont tiré un missile de longue portée contre la région de la Mecque, a indiqué l’AFP.

Le missile a été tiré vers 21h locales (20h en France) hier soir depuis la province de Saada, bastion des rebelles dans le nord du Yémen, « en direction de la région de la Mecque », dans l’ouest de l’Arabie saoudite. « La défense aérienne a pu l’intercepter et le détruire à environ 65 km de la Mecque sans faire de dégât », a indiqué la coalition dans un communiqué. La Mecque est située à plus de 500 km de la frontière avec le Yémen.

L’Arabie saoudite a déployé des batteries de missiles Patriot pour détruire les missiles balistiques, tirés occasionnellement du Yémen contre son territoire. Il s’agit du deuxième tir de longue portée tiré par les rebelles ce mois-ci. Début octobre, la coalition avait annoncé avoir intercepté un missile visant la ville de Taëf, qui héberge une base aérienne saoudienne près de la Mecque.

Les rebelles sont alliés aux forces d’élites du Yémen, loyales à l’ancien président Ali Abdallah Saleh. Ils se sont emparés des armes du gouvernement après avoir conquis la capitale Sanaa fin 2014. La coalition arabe dirigée par Ryad est intervenue en mars 2015 en soutien au gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi.

La rébellion houthie bénéficie du soutien de l’Iran. Quatre cargaisons d’armes iraniennes destinées aux rebelles chiites Houthis au Yémen ont été interceptées en mer depuis avril 2015, a indiqué jeudi un haut gradé américain à l’AFP. « Des navires américains ou de la coalition » arabe intervenant au Yémen en soutien au président de ce pays « ont intercepté quatre cargaisons d’armes venant d’Iran au Yémen », a déclaré le vice-amiral Kevin Donegan.

Les Houthis (chiites) contrôlent la plus grande partie du nord du Yémen, et notamment la capitale Sanaa, depuis deux ans. Ils affrontent une coalition arabe menée par l’Arabie saoudite.

Avec Agences : AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE