Mesures draconiennes du gouvernement pour
Mesures draconiennes du gouvernement pour "domestiquer" la presse électronique

Le ministre de la communication Hamid Grine a annoncé que des textes de loi sont en cours de réalisation et devraient bientôt être finalisés, ces textes de loi visent à régir le domaine de la presse électronique en Algérie.

En effet, le ministre a annoncé dimanche à Oran que les textes de loi visant à régir le domaine de la presse électronique en Algérie « sont en cours de finalisation « . Ainsi, les sites qui veulent être « légaux » doivent impérativement être domiciliés et hébergés en Algérie, a précisé le ministre.

Hamid Grine n’a également pas manqué de s’attaquer à certains sites de la presse électronique, qualifiant ces derniers de « sites fantômes » car aucune information ne filtre sur leur siège où l’identité des personnes qui les gèrent. « On est parfois attaqué sans savoir par qui ni d’où » a déclaré le ministre, qui estime que « certains sites qu’on ne peut qualifier de journaux électroniques peuvent avoir un impact très négatif sur le pays et l’opinion publique ».

Le ministre de la communication a également déploré les agissements des auteurs d’écrits « qui attaquent et diffament sans la moindre preuve ni la moindre enquête », tout en appelant les journalistes à faire preuve de plus de responsabilité et de professionnalisme. « Nous ne demandons pas aux journalistes d’être complaisants mais d’être responsables dans leurs écrits. Il s’agit de confirmer,  de recouper et de bien analyser leurs informations » a expliqué le ministre qui estime que c’est là le seul moyen d’éviter la diffamation et l’atteinte aux personnes et à leurs proches.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE