Rachid Nekkaz interdit de quitter le territoire français
Rachid Nekkaz interdit de quitter le territoire français

L’homme d’affaires et ancien candidat aux élections présidentielles de 2014, Rachid Nekkaz, a été mis sous contrôle judiciaire par la justice française jusqu’au 20 janvier 2017, a-t-on appris aujourd’hui 13 novembre.

En effet, Rachid Nekkaz s’est vu confisquer son passeport et placer sous contrôle judiciaire par les autorités françaises à Choisy-le-Roi, dans le département du Val-de-Marne en France. L’ancien candidat aux élections présidentielles de 2014 sera par conséquent interdit de quitter le territoire français, rapporte aujourd’hui le quotidien arabophone Ennahar.

La même source précise que l’homme d’affaires restera sous contrôle judiciaire jusqu’au 20 janvier 2017, et sera tenu de se rendre au tribunal de Choisy-le-Roi deux fois par semaine pour signer un procès-verbal. Les raisons de cette mesure ne sont pas encore connues.

Rappelons que Rachid Nekkaz s’était présenté le 02 novembre passé devant le tribunal de Bir-Mourad-Raïs à Alger pour déposer plainte contre l’ex-secrétaire général du FLN Amar Saâdani.

LAISSER UN COMMENTAIRE