La fiancée du soleil ou quand les coutumes valent plus que les femmes
La fiancée du soleil ou quand les coutumes valent plus que les femmes

La Fiancée du Soleil, un roman de Shamy Chemini (co fondateur des Abranis), est une petite merveille méconnue qui nous ouvre les yeux sur une époque noire, obscurcie par des tabous encore présents.

Subtilement écrit mais sans en faire trop,  Shamy aborde dans  » la fiancée du soleil « un sujet sensible qui n’est autre que la position de la femme dans une société attachée à une culture archaïque, voire misogyne. En effet, Shamy devient Loundja le temps d’un livre, et relate le retour de sa famille dans son village natal après un long exil en France causé par la guerre de libération.

Bientôt, ses espoirs de réussite s’effondrent alors qu’elle voit sa liberté réduite à mesure que son corps change. Ainsi, à 16 ans, Loundja se retrouve enfermée dans une prison d’obscurantisme barreaudée d’ignorance et non sans résignation, un combat tumultueux contre l’inculte qui débute.

Une lecture agréable, très émouvante (jusqu’aux larmes) que tout le monde devrait lire. L’histoire de Loundja, bien que fictive est le quotidien de beaucoup de jeunes filles. Combien d’entres elles se sont retrouvées emprisonnée sous prétexte qu’elles sont des femmes, et vont donc, automatiquement, briser le pseudo précieux honneur hardiment acquis?

Yasmine.O

 

LAISSER UN COMMENTAIRE