Internet cassé suite à une attaque sur les géants du Web
Internet cassé suite à une attaque sur les géants du Web

Plusieurs sites internet ont été victimes vendredi d’une cyberattaque qui les a rendus inaccessibles pendant plusieurs heures, a annoncé la société Dyn qui était la principale visée par cette attaque.

Plusieurs sites internet à l’image de Twitter, Spotify, Amazon ou eBay étaient en effet inaccessibles pendant plusieurs heures en raison d’une vaste cyberattaque dont les origines restent encore inconnues. Des sites de plusieurs médias internationaux étaient également touchés par cette attaque, à l’image de CNN, New York Times, Boston Globe, Financial Times ou encore The Guardian. Toutefois, aucun de ces sites n’était directement visé par les pirates qui s’en sont pris à la société Dyn qui redirige le flux internet vers les hébergeurs de ces sites.

La société Dyn qui a été visée par cette attaque a annoncé que ses serveurs avaient subi une attaque DDoS, pratique qui consiste à bloquer un serveur en le surchargeant de plusieurs requêtes simultanées qui sont envoyées à partir d’un réseau de machines dites « zombies » (botnet) , elles même utilisées à l’insu de leurs propriétaires.

Les différents services de sécurité des États-Unis (FBI, DHS) où la société Dyn est implantée, ont annoncé l’ouverture d’une enquête afin de déterminer l’origine de cette attaque ainsi que les personnes qui en sont responsables.

LAISSER UN COMMENTAIRE